Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Coudoux

Menu principal

Tri sélectif

 

Ainsi pour toute question sur les pratiques dans votre commune vous pouvez contacter le numéro azur de la Communauté du Pays d’Aix : 0810 00 31 10 ou consulter le site http://http://www.agglo-paysdaix.fr...

Les règles d’or

  • Je mets dans le contenant de tri des emballages :
    • Les emballages en acier et aluminium (canette, boite de conserve, aérosol, …)
    • Les emballages en papier et carton (boite de céréales, de gâteau, …)
    • Les briques alimentaires (brique de lait, de soupe, …)
    • Pour le plastique, je trie uniquement les bouteilles et flacons (bouteille d’eau, flacon de liquide vaisselle, gel douche ou shampoing, …)
    • Tous les papiers, journaux et les revues (débarrassés de leur film plastique)
  • Je mets dans le contenant de tri du verre :
    • Les bouteilles, bocaux, pots et autres contenants. La vaisselle, la porcelaine, la faïence ne se recyclent pas.
  • Je mets dans la poubelle d’ordures ménagères :
    • Film plastique, pots de yaourts ou de crème en plastique
    • Barquettes en polystyrène
    • Cartons ou papiers souillés
    • Les déchets alimentaires (restes de repas) sauf si vous avez un composteur.
  • Autres (déchèteries) :
    • Le bois (les cagettes, boites de fromage,…)
    • Le Textile (les chaussures et vêtements peuvent être donnés à des associations ou apportés en déchèterie).
    • Le Verre (les verres de table, vitres ou miroirs sont à déposer en déchèterie)
    • Le Mobilier (quelle que soit la taille les meubles doivent être déposés en déchèterie).

La chaine du tri

Une fois collectés, les déchets recyclables sont envoyés au Centre de Tri « Bronzo » à Aubagne, où ils sont séparés par matière. Ensuite les produits sont envoyés par matériau dans les usines de recyclage.

Acier (boîtes de conserve, canettes) : l’acier est transporté à l’aciérie où il est broyé, fondu puis étiré et transformé en bobines, en barres ou en fils.
L’acier arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforme en nouveaux produits. ARCELOR à Fos sur Mer.

Carton (emballages et briques alimentaires)  : le carton est transporté à la papèterie. Les fibres sont raffinées puis essorées, séchées et pressées. On obtient de la feuille de papier qu’on enroule en de grosses bobines.
Une fois à la cartonnerie, on décline ces feuilles de papier soit en nouveau produits, soit en emballage. Cartons : Emin Leydier (Drome) Briques : REVIPAC

Verre (bouteilles et bocaux)  : le verre brut est broyé puis fondu à plus de 1500 degrés. Après cette opération, le verre peut prendre n’importe quelle forme, mais il est le plus souvent transformé en bouteilles.
Les bouteilles recyclées sont remplient et conditionnées au centre d’embouteillage. OI Manufacturing à Béziers.

Plastique (bouteilles et flacons uniquement, avec leur bouchon)  : les plastiques sont compactés, puis transportés vers un centre de régénération. Ils sont broyés en paillettes et plongées dans l’eau.
Les paillettes et les granulés sont ensuite envoyés au recycleur qui les transforme en nouveaux produits ou en emballages. VALORPLAST à Lyon.

Aluminium (canettes, aérosols)  : l’aluminium compacté en balles pour être transporté vers un centre d’affinage. On broie l’aluminium, puis on le passe au four pour être fondu. On peut alors le couler en lingots ou le transporter sous sa forme liquide. L’aluminium arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforme en nouveau produit. AFFIMET à Compiègne.

Le recyclage

Recycler c’est avant tout préserver des ressources naturelles non renouvelables et parfois produites et acheminées depuis l’autre bout du monde.

Par exemple, si on recycle une tonne de canettes d’aluminium, on évite l’extraction de deux tonnes de bauxite.

Recycler c’est aussi économiser de l’énergie

Ainsi refondre des canettes d’aluminium nécessite 95% d’énergie en moins que d’extraire ce métal à partir de minerai en première production. Quand on recycle une tonne de plastique, on économise 650 kg de pétrole brut.

Le recyclage limite également les émissions de gaz à effet de serre, donc le réchauffement climatique.

En France, en 2009, grâce au recyclage, vous avez évité l’émission de 1,87 millions de tonnes d’équivalent CO2. Cela représente l’équivalent de 800 000 voitures en moins sur les routes.

Les économies énergie sur le territoire communautaire et exemples de produits recycles

En 2010, sur le territoire communautaire, 6618 tonnes de verre ont été valorisées (équivalent à 14 707 000 bouteilles).
Cela a permis de réaliser une économie de 4 350 tonnes de sable et la production de l’équivalent de 14 148 000 nouvelles bouteilles de 75cl.

En 2010, les habitants de la CPA ont trié 143 tonnes de briques alimentaires (équivalent à 5 500 000 briques de 1litre).
L’économie réalisée est de 283 tonnes de bois, et a permis la fabrication de l’équivalent de 954 000 rouleaux de papier toilettes.

Les 1 824 tonnes de cartonnettes triées par la CPA (équivalent à 25 333 000 boites de céréales), ont permis de réaliser une économie de 2564 tonnes de bois et la production de l’équivalent de 30 096 000 boites d’oeufs.

Les bouteilles et flacons opaques en PEHD triés sur la CPA représentent 317 tonnes soit l’équivalent de 9 906 250 bouteilles de 1litre. Le bénéfice environnemental est une économie de 161 tonnes de pétrole brut et de 485 tonnes d’émission de CO2.
De plus, 2 150 bancs publics ou 21 500 bacs de collectes peuvent être fabriqués.

En 2010, sur le territoire de la CPA, 623 tonnes de plastique transparent ont été collectées (17 800 000 bouteilles de 1,5 litre).
L’économie réalisée est de 380 tonnes de pétrole brut et la création de l’équivalent de 452 000 couettes.

Les habitants trieurs de la CPA ont triés 290 tonnes d’acier (3 186 813 boites de conserve). Cela a permis de réaliser une économie de 555 tonnes de minerai de fer et l’équivalent de 514 tonnes de CO2.

En outre, cela peut permettre la fabrication de 415 voitures.

L’aluminium recyclé en 2010 représente 21 tonnes (66 667 canettes) et une économie de 2,44 tonnes de bauxite.

Ainsi 117 chaises peuvent être fabriquées ou encore 293 vélos.

Pour en savoir plus

 Haut de page

Recherche

Informez vous

Abonnez vous
Action
 
 

Découvrir Coudoux